Technologie sur la ligne de but : l’homme et la technologie

Publié le 13 mars 2013
L’une des principales difficultés pour les arbitres est que l'œil humain ne peut analyser qu’environ seize images par seconde, ce qui signifie que le ballon doit avoir été derrière la ligne pendant au moins soixante millisecondes. Cette vidéo compare, du points de vue l'œil humain et avec une caméra à haute vitesse, le même tir sous différents angles.