Installer une pelouse artificielle

L’installation d’un terrain en gazon artificiel se décompose en quatre phases. Durant la première phase – l’appel d’offres –, la communauté ou le club doit amasser des informations détaillées sur les surfaces artificielles et définir une procédure d’acquisition pour lui permettre d’installer le terrain.

Machine installing turf

Étape 1 – Planification

Un exercice de planification doit être effectué dès le début d’un projet de développement pour une surface de jeu. Les objectifs du projet doivent être clairement définis, le niveau d’exigence doit être fixé, le budget doit être préparé et le détail des opérations doit être prévu. Les domaines suivants doivent être couverts : la vision, le besoin, le financement et la livraison.

Des experts indépendants doivent être sollicités dès les premières phases du projet, un poste qui peut constituer 5 à 10% du budget total.

Étape 2 – Budget

Avant de débuter la procédure de sélection du contractant, il est essentiel d’avoir un budget en tête.

Le coût des projets peut varier en fonction de différents facteurs : Ces activités sont les suivantes :

  • EMPLACEMENT : disponibilité du matériel, distance pour transport du matériel et de l’équipement, fiscalité, questions d’importation.
  • ÉCHELLE : nombre de terrain(s) et surface disponible
  • CONTRAINTES DE SITE : accessibilité
  • TRAVAUX : ampleur des travaux de soubassement et de drainage, ainsi que tout système de chauffage, drainage et irrigation souterrain.
  • QUALITÉ DU TERRAIN : composition du sol
  • QUALITÉ DE LA SURFACE : FIFA QUALITY, FIFA QUALITY PRO

En établissant le budget, il est important de ne pas considérer uniquement le capital nécessaire au lancement du projet, mais aussi les frais d’exploitation. La surface de jeu devrait générer suffisamment de revenus pour couvrir les frais de fonctionnement, dont entretien, personnel, charges et fournisseurs, dépréciation et prévision de remplacement ou rénovation.

Étape 3 – Sélectionner un prestataire

Le prestataire est sélectionné via un appel d’offres qui invite les entreprises concurrentes à offrir leurs services sur la base de critères communs et d’un même échéancier.

Lorsqu’un appel d’offres est mené pour l’installation d’un terrain artificiel, les exigences de conception peuvent être simplifiées en indiquant soit FIFA QUALITY soit FIFA QUALITY PRO. Cela fait référence à la performance de l’installation finale et élimine d’inutiles spécifications complexes.

Il ne faut pas se contenter de regarder le prix. Des différences de prix significatives peuvent induire des différences majeures au niveau de la qualité du produit proposé ou être à l’origine de malentendus quant aux exigences imputables à l’entreprise candidate.

En plus de garanties générales relatives à la qualité des travaux de construction, le contrat relatif à la surface de jeu devra comprendre des dispositions claires sur la garantie. En règle générale, les garanties d’un terrain synthétique devraient toujours être liées au nombre d’heure de jeu et la fréquence de l’entretien.

Phase d’installation

La phase d’installation peut être divisée en cinq domaines :

  • Travaux sur la base / le terrain
  • Drainage
  • Soubassement (niveau élastique, asphalte, chauffage souterrain, irrigation de la surface)
  • Pose de la pelouse
  • Installation d’équipement sportif (buts, bancs)

Pour que le travail sur la base soit de qualité et que la durée de vie du terrain soit maximale, il doit comprendre le soubassement et le drainage. Un travail de base sérieux assure que le sous-sol ne devienne inégal trop rapidement, ce qui affecterait aussi la régularité de la surface de jeu.

Au moment de dérouler la pelouse artificielle, le technicien doit s’assurer que les bords sont bien droits et que les coutures sont bien collées. Si un défaut venait à être remarqué après une certaine période d’utilisation, il faut demander au fabricant d’effectuer les travaux nécessaires. Cela devrait être clairement évoqué dans la garantie.

Certification

Pour obtenir la certification FIFA, la surface doit, une fois posée, passer un test d’installation sur site avec succès. La certification apporte la preuve que votre surface répond aux normes les plus strictes des gazons artificiels, et doit donc à ce titre être liée à votre garantie.

Le test de terrain doit être effectué par un institut de tests accrédité par le FIFA conformément au Manuel des méthodes de test. Le terrain est alors estampillé FIFA QUALITY ou FIFA QUALITY PRO et figure dans la base de données de la FIFA une fois le dernier test d’installation sur site passé avec succès.

Pour des matches internationaux entre des équipes de confédérations différentes ou des compétitions internationales interclubs, la certification est obligatoire.

Entretien

La clé de la longévité de votre terrain en gazon artificiel

Pour protéger l’investissement consenti dans une surface artificielle, l’entretien du terrain est essentiel. L’entretien d’une surface football turf est fondamental à plusieurs égards :

  • Qualité de jeu
  • Sécurité
  • Esthétique
  • Longévité

Les recherches faites par la FIFA en matière d’entretien montrent clairement qu’un équipement spécial est nécessaire et qu’il convient de consacrer du temps pour permettre à un terrain de conserver une qualité satisfaisant aux normes de la FIFA.