Coup d’envoi de la technologie sur la ligne de but en Angleterre

La saison 2013/14 de la Premier League anglaise, dont le coup d’envoi a été donné mi-août, se dispute dans vingt stades équipés d’un système de technologie sur la ligne de but. Dès la première journée, le système Hawk-Eye a aidé l’arbitre du match Chelsea-Hull à trancher sur une action délicate.

Alors que la technologie est à l’ordre du jour dans d’autres sports depuis quelques semaines – une controverse ayant vu le jour en cricket à l’égard de la technologie dite «"Hot Spot" et les médias ayant relayé un problème avec la technologie dans l’Association athlétique gaélique –, les premiers matches de Premier League disputés avec le nouveau système ont démontré que celui-ci est à la hauteur : conformément aux exigences des Lois du Jeu, les systèmes installés dans chacun des stades ont été minutieusement testés par l’institut accrédité par la FIFA, Labosport, qui a confirmé leur fonctionnalité et leur précision.

Les vingt stades - ainsi que celui de Wembley - sont ainsi certifiés pour un an et peuvent accueillir des matches officiels en utilisant la technologie sur la ligne de but, sous réserve de la réglementation applicable à la compétition concernée.

Les autres matches de la saison feront aussi l’objet d’une attention particulière puisque les organisateurs d’autres compétitions cherchent à en savoir plus sur les fonctionnalités, la facilité d’utilisation et l’efficacité du système ainsi qu’à comprendre les exigences de la mise en œuvre de la technologie sur la ligne de but.

Une liste de toutes les installations de technologie sur la ligne de but certifiées par la FIFA est à votre disposition dans le menu à votre droite.