De l’importance de l’entretien d’un gazon artificiel

La plupart des gens pensent encore qu’un terrain en gazon artificiel ne nécessite pas d’entretien. Pour tordre le cou à cette idée reçue, le Programme Qualité de la FIFA a lancé une vaste étude sur les conséquences de l’entretien d’un gazon artificiel.

Lors des multiples inspections qu’elle a pu effectuer ces dernières années, la FIFA a fréquemment constaté que, même peu de temps après l’inauguration d’une pelouse synthétique, les propriétés de la surface de jeu n’étaient plus les mêmes. Cela est principalement dû à un manque d’entretien qui se traduit par un terrain dont les fibres sont plaquées au sol après seulement quelques mois et dont le remplissage n’est plus uniformément réparti.

En plus d’influencer directement la qualité et les propriétés de la surface de jeu, cela nuit à l’esthétique du terrain, ce qui est aussi important pour qu’une surface soit optimale. Pour démontrer à quel point il est important de prendre correctement soin d’un terrain en gazon synthétique, le Pr. Dr. Eric Harrison a mené une étude sur sept terrains en gazon artificiel du Nord de la France en collaboration avec les fabricants de trois machines d’entretien que sont SMG (Allemagne), Sisis/Dennis (Angleterre) et Redxim (Pays-Bas). Les terrains étaient tous vieux de trois à six ans, car c’est à cet âge que sont observés les plus importants changements au niveau de la qualité des terrains et que l’influence d’un entretien régulier est la plus visible.

Pour attester de l’efficacité de l’entretien, des tests ont été effectués avant et après l’entretien par Sports Labs, un institut de tests accrédité par la FIFA, concernant d’une part les critères de roulement et de rebond du ballon, et d’autre part le critère de restitution d’énergie de la surface. Les données collectées sont en cours d’analyse et seront présentées dans le cadre du congrès de l’IAKS (Association internationale Équipements de sport et de loisirs) à la foire de Cologne (FSB) le mardi 22 octobre à 14h00. Il est néanmoins déjà possible de dire que les résultats seront un indicateur clair pour tous les clubs, communes et villes.

Par ailleurs, le Programme Qualité de la FIFA présentera les résultats d’une étude sur l’impact de la chaleur sur les surfaces synthétiques. Cette étude est également riche en enseignements essentiels au développement du gazon artificiel.

En marge du congrès de l’IAKS, le Programme Qualité sera également représenté sur un stand à la foire internationale de Cologne.