Deuxième table ronde consacrée au gazon synthétique

Les 2 et 3 juin 2003, la deuxième table ronde consacrée au Concept Qualité de la FIFA pour les gazons synthétiques s’est tenue au siège de la FIFA à Zurich (Suisse). Etaient présents tous les intervenants du Concept Qualité de la FIFA, dont 11 des 13 licenciés, quatre instituts de tests et des représentants du F-Marc (Centre d’Evaluation et de Recherche Médicale de la FIFA). Une délégation de l’UEFA participait également à cette réunion destinée à évoquer les prochaines étapes dans le développement de normes universelles pour le gazon artificiel.

Créé en 2001, le Concept Qualité de la FIFA pour les gazons synthétiques a déjà avancé à pas de géant. Quelques mois seulement après le lancement du programme, les premiers fabricants de gazon avaient déjà signé. Aujourd’hui à travers le monde, 55 terrains sont dotés d’une surface de jeu portant le label "FIFA Recommended".

Le 30 août 2003, le Stade Töölö de Helsinki deviendra le premier terrain synthétique à accueillir une compétition officielle de la FIFA, à savoir le Championnat du Monde U-17 de la FIFA, Finlande 2003. Cet événement exceptionnel représente une grande avancée dans l’application et l’acceptation internationale des surfaces artificielles pour la pratique du football.

A suivre
Parmi les nombreux sujets abordés lors de la réunion de juin, on comptait l’introduction du gazon artificiel dans les Lois du Jeu officielles et la création d’une procédure standard, basée sur un mandat de l’IFAB à la FIFA, pour l’utilisation de surfaces artificielles à travers le monde.

On a a également évoqué la prochaine étape logique à entreprendre pour des améliorations futures. Il s’agit du développement de normes plus exigeantes et plus uniformes pour les surfaces artificielles ; un développement basé sur des recherches médicales et des dialogues avec les joueurs. Les intervenants se sont également penchés sur l’harmonisation de différentes normes en vue d’une uniformité mondiale.

Suite à cette table ronde, la FIFA a annoncé la création d’un effort conjoint avec l’UEFA dans deux domaines-clés : les échanges de données avec les joueurs et la recherche médicale (en coopération avec le F-Marc). Cette coopération sera effective lors de futures rencontres officielles sous l’égide des deux institutions.

Placés sous le signe de l’amitié et de la coopération, les futurs projets ont été élaborés et avalisés avec un même objectif : l’amélioration du gazon artificiel et partant, l’uniformité et l’accessibilité du jeu à travers le monde.