Joie, fierté et gratitude

Isidore Mvouba saisit la main droite de Issa Hayatou, l'étreint chaleureusement et déclare au président de la Confédération africaine de football (CAF) et au vice-président de la FIFA : "C'est tout simplement merveilleux et tellement important pour notre pays !"

Le Premier ministre de la République du Congo est visiblement ému. Dans le cadre du projet de la FIFA "Gagner en Afrique, avec l'Afrique", lancé par le Président de la FIFA Joseph S. Blatter, chacune des 53 fédérations africaines membres de la FIFA recevra une pelouse artificielle de grande qualité. Le premier terrain a été inauguré au Congo ce 18 janvier de la plus belle manière qui soit.

Une chaleur étouffante et humide règne sur Pointe-Noire, deuxième ville du Congo avec 900 000 habitants et centre économique du pays grâce aux gisements de pétrole. Elle provoque une transpiration intense, même chez les autochtones. Les chemises sont trempées au bout de quelques minutes, la respiration est difficile. Malgré cette chaleur de plomb, les alentours du stade Municipal ne manquent pas d'animation. Des groupes de musique et de danse affichent une forme olympique et des sonorités africaines émanent d'énormes caisses de résonance. A l'entrée de ce joli petit stade, des milliers de curieux s'agitent dans tous les sens pour ne rien manquer du spectacle haut en couleurs qui se déroule sur le terrain.

L'ambiance est à la fête à Pointe-Noire. On y célèbre la FIFA, la CAF, le gouvernement national et la ville elle-même. Des centaines d'invités arrivent, les uns en costume-cravate, les autres en splendides vêtements bariolés. Comme pour une cérémonie des Oscars, ils défilent sur un tapis rouge avant de rejoindre leur siège sur une tribune installée pour l'occasion face à l'entrée du stade. L'immense parterre de badauds se presse contre les barrières. Les invités sont accueillis sous un tonnerre d'applaudissements, de cris d'encouragement et de chants.

Des hauts-représentants gouvernementaux ont fait le déplacement, parmi lesquels le Premier ministre et le ministre des Sports. Sont venus également des diplomates en provenance de l'Angola, du Togo et de la République populaire de Chine (le stade a été construit par une entreprise chinoise).

On note aussi la présence, outre celle d'Issa Hayatou, d'autres représentants de la CAF et de la Fédération internationale de football. Le Président de la FIFA, Joseph S. Blatter, a quant à lui dû renoncer à faire le voyage en raison de la tenue simultanée du congrès de la Confédération océanienne de football (OFC) en Papouasie-Nouvelle-Guinée .

La République du Congo, ce n'est pas seulement un passé belliqueux, la pauvreté et la corruption, c'est aussi la joie de vivre, l'enthousiasme, l'hospitalité, la chaleur humaine et la gratitude. Tous les visiteurs étrangers peuvent s'en rendre compte en ce 18 janvier.

C'est devant 13 600 spectateurs enthousiastes et bariolés de rouge, de vert et de jaune, les couleurs du drapeau national, que Mvouba coupe le ruban pour inaugurer officiellement le stade et la pelouse synthétique. Ce stade coquet, terminé pour accueillir la phase finale du Championnat d'Afrique U-20 , est plein à craquer. Les premières personnes sont arrivées trois heures avant l'inauguration. Nous sommes pourtant un jeudi en pleine journée et le soleil brûle.

Heureux et fier
"Voyez quel enthousiasme suscite chez nous la Fédération internationale de football, déclare le Premier ministre. Veuillez présenter mes hommages au Président de la FIFA et lui transmettre mes plus sincères remerciements. Cette pelouse synthétique permettra à de nombreux jeunes, ainsi qu'à des joueurs amateurs et internationaux, de s'adonner à leur sport favori sur un terrain de première qualité."

"Mais les joueurs ne sont pas les seuls à être heureux et honorés, c'est aussi le cas des supporters, de la ville et de l'ensemble du pays." Antoine Ibovi, le président de la Fédération congolaise de football, est enchanté. Il a rarement vu ses compatriotes aussi heureux et fiers qu'en ce jour.

Pluie diluvienne
La pluie diluvienne qui s'abat trois jours plus tard sur la ville côtière n'entame pas l'enthousiasme suscité par le nouveau stade et le gazon synthétique. Les premières rencontres du tournoi U-20 ont pourtant bien failli être annulées. C'est finalement avec 40 minutes de retard que débutent les matches entre le Nigeria et la Zambie et entre le Cameroun et l'Egypte. En raison des énormes trombes d'eau, ces matches n'auraient jamais pu avoir lieu sur un terrain naturel.

La pluie n'altère en rien la bonne humeur de la population de Pointe-Noire. De nombreux supporters viennent au stade, chantant et riant aux éclats autour de leurs enfants installés sur les sièges en plastique.

Infos République du Congo
La République du Congo - à ne pas confondre avec la République démocratique du Congo, située au sud-ouest - se trouve en Afrique centrale, a une superficie de 342 000 kilomètres carrés et compte 3,9 millions d'habitants. 1,1 million de personnes vivent dans la capitale Brazzaville, environ 900 000 à Pointe-Noire. 98 % de la population du pays est d'origine bantoue. Le pays a obtenu son indépendance de la France le 15 août 1960.

En dépit de riches ressources pétrolières (environ 90 % des revenus d'exportation), de la forêt tropicale (plus de 57 % de la superficie) et de vastes surfaces agricoles, l'économie nationale se caractérise par un chômage de masse, des infrastructures gouvernementales et administratives en mauvais état, la corruption, une dette extérieure gigantesque et une dépendance considérable à l'importation de produits alimentaires.

La République du Congo est l'un des pays les plus pauvres de la planète. Selon le magazine d'information allemand Der Spiegel, la majorité des Congolais vivent avec un revenu journalier d'environ 1,50 euro. Trois guerres civiles ont causé un nombre incalculable de victimes entre 1997 et 2003 - certaines sources parlent de 300 000 morts - et des dégâts matériels estimés à deux - trois milliards d'euros. Le chef de l'Etat est le Président, qui est aussi le chef du gouvernement et le Commandant en chef des forces armées. Denis Sassou-Nguesso exerce son deuxième mandat depuis 1997.

Sur le plan footballistique, les Congolais ont rarement eu l'occasion de défrayer la chronique. L'équipe nationale, affublée du surnom des " Diables Rouges", a remporté la Coupe d'Afrique des Nations en 1972. Le pays ne s'est encore jamais qualifié pour une compétition de la FIFA. Le Congo ne figure actuellement qu'à la 89ème place du Classement Mondial FIFA/Coca-Cola . En avril 1996, la République du Congo, dont la Fédération de football, fondée en 1962, est membre de la FIFA depuis 1964, était même redescendue à la 139ème place.