L’IFAB donne son feu vert à la technologie sur la ligne de but

Y a-t-il but ou pas but ? Les arbitres n’auront bientôt plus à trancher seuls, sans assistance technique, la question de savoir si le ballon a franchi la ligne ou non. Après neuf mois de tests en Angleterre, en Allemagne, en Hongrie et en Italie, l’IFAB a finalement décidé, lors d’une séance spéciale qui s’est tenue le 5 juillet 2012 à Zurich, d’introduire la technologie sur la ligne de but dans le football. Sur les huit entreprises qui ont participé à la première phase de tests, deux seulement - Hawk-Eye et GoalRef - ont passé avec succès l’ensemble de la procédure de tests et peuvent désormais obtenir une licence à la FIFA.

Le système GoalRef, technologie du champ magnétique
Le système GoalRef produit l’équivalent d’un rideau lumineux en termes de radiofréquence. De faibles champs magnétiques sont créés autour des buts. Dès que le ballon, qui lui est équipé d’une bobine électronique compacte, franchit totalement la ligne, une faible modification du champ magnétique est détectée, ce qui permet d’établir avec exactitude la position du ballon. S’il y a but, un signal visuel et une vibration sont envoyés par radiofréquence sur la montre des officiels de match, le tout dans un délai d’une seconde.

Le système Hawk-Eye, technologie des caméras placées sur la ligne de but
Le système Hawk-Eye utilise six à huit caméras à vitesse rapide placées à différentes extrémités du terrain pour calculer la position exacte du ballon. Les données des caméras sont ensuite transférées vers un logiciel vidéo. À partir de ces données, le système génère une image graphique (3D) de la trajectoire du ballon. Les officiels de match savent alors en l’espace d’une seconde si le ballon a oui ou non franchi la ligne de but.

La procédure d’octroi de licences de la FIFA
Les fabricants de technologies sur la ligne de but peuvent d’ores et déjà déposer leur dossier à la FIFA pour demander la licence les autorisant à installer leur système. Avant d’obtenir cette licence, le système concerné devra passer une série de tests rigoureux en laboratoire, sur le terrain et en situations de match (simulations).

Une fois que le système aura passé les tests avec succès et qu’il satisfera à toutes les exigences, il sera accepté dans le programme de licences. Après avoir signé un contrat avec la FIFA, le fabricant sera officiellement autorisé à installer sa technologie de la ligne de but partout dans le monde.

Après son installation dans le stade, le système sera soumis à une inspection finale afin de vérifier qu’il est bien opérationnel. Les résultats de ce test devront être approuvés par le client du détenteur de licences, à savoir l’organisateur de la compétition, le club ou le gérant du stade, avant qu’il ne puisse être mis en œuvre.

Une fois que la FIFA aura reçu et vérifié tous les documents dûment signés, le système obtiendra le label FIFA QUALITY PRO et sera répertorié dans www.FIFA.com/QUALITY. Le système de technologie sur la ligne de but concerné pourra alors être utilisé lors de matches officiels.

Pour plus d'informations sur le programme de licences, cliquez sur le document PDF sur votre droite.