La Commission Technique de la FIFA salue le succès du concept de terrain en gazon artificiel

La Commission Technique de la FIFA, qui s’est réunie le 30 octobre sous l’égide de Mohammed Bin Hammam (Qatar), s’est réjouie du succès remporté par le concept de gazon artificiel développé par la FIFA.

Le Concept de Qualité FIFA pour gazon artificiel a été lancé en mars 2001 et depuis, le premier terrain de compétition – le terrain Nickerson à Boston / USA – a été approuvé.

Le Président de la FIFA, Joseph S. Blatter, a répété que le gazon artificiel n’était pas destiné exclusivement aux entraînements et qu’il pouvait également être utilisé pour les matches de compétition. “Les Lois du Jeu n’interdisent pas le recours à ce type de surface et la dernière génération de terrains en gazon artificiel offre incontestablement d’excellentes conditions de jeu.” a déclaré M. Blatter avant d’ajouter :

“Le projet de la FIFA concernant les terrains en gazon artificiel recommandés repose sur un programme bien accepté et hautement scientifique incluant des références strictes et des tests rigoureux”.

Si le coût d’installation de ce type de terrain est encore relativement élevé, le Président de la FIFA escompte une baisse des prix croissante au fur et à mesure qu’ils se généraliseront. “ Dans le cadre du programme Goal, la FIFA envisage cette formule dans des lieux tels que la Mongolie où la rigueur extrême des conditions climatiques rend très difficile la mise en place et l’entretien de terrains en gazon naturel.”

La séance a également donné lieu à des rapports sur le séminaire visant à coordonner les efforts de la FIFA en faveur du développement et le point a été fait sur les dernières réalisations du programme GOAL de la FIFA.

Autre sujet à l’ordre du jour : le type d’assistance que la FIFA peut fournir aux footballeurs handicapés. Après consultation de diverses organisations prenant en charge les handicapés, il s’avère que le professionnalisme de la FIFA en matière de football est très demandé. Par conséquent, la Commission Technique a adhéré à la proposition de suggérer aux associations d’inviter les entraîneurs d’équipes de joueurs handicapés à participer aux futurs cours de la FIFA. Ils pourront ainsi bénéficier du savoir-faire de ses instructeurs et de ses conférenciers. De plus, le projet d’organiser spécialement pour les entraîneurs d’équipes de joueurs handicapés au moins un cours par an et par continent est à l’étude.