La technologie prouve son utilité à Brésil 2014

La technologie sur la ligne de but a été utilisée avec succès dans l’ensemble des 64 matches de la Coupe du Monde de la FIFA 2014™. Le système de caméras fourni par GoalControl et testé par Labosport conformément au manuel de la FIFA est entré dans l’histoire en tant que premier dispositif mis en œuvre durant la Coupe du Monde de la FIFA™.

Décisif lors du match entre la France et le Honduras en permettant qu’un but soit validé, le système a en outre aidé les arbitres à prendre des décisions difficiles à plusieurs autres occasions. La technologie a notamment confirmé la validité du but inscrit par Bryan Ruiz dans le match opposant le Costa Rica à l’Italie, cet épisode n’étant pas sans rappeler la frappe de Frank Lampard en 2010. Également été utilisée pendant les prolongations et les séances de tirs au but, la technologie sur la ligne de but a bénéficié d’une grande visibilité médiatique lors du tir au but du défenseur néerlandais Ron Vlaar en demi-finale contre l’Argentine. Le système aurait alerté l’arbitre si le ballon avait bien franchi la ligne de but, même si, de toute façon, le tir au but était déjà considéré comme terminé quand le ballon a effleuré l’épaule du joueur néerlandais après avoir été repoussé par le gardien.

De plus, les téléspectateurs et les spectateurs présents dans les stades ont également pu constater l’intérêt que représente la technologie puisque des ralentis ont été diffusés lors de sept autres situations délicates pour confirmer visuellement s’il y avait but ou non.

Après le succès rencontré dans trois précédentes compétitions de la FIFA, la technologie a une fois de plus démontré son utilité, cette fois-ci dans le cadre du plus prestigieux des tournois.