La technologie sur la ligne de but fait ses débuts dans le football

Depuis la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA, Japon 2012 et la première utilisation officielle de la technologie sur la ligne de but dans le football, nombre d’organisateurs de tournois et de ligues s’intéressent désormais de près à ce nouveau procédé et sont actuellement en train de le tester. Le nombre de matches lors desquels la technologie sur la ligne de but est utilisée est donc en nette augmentation en 2013.

Forte du succès de la Coupe du Monde des Clubs en 2012, la FIFA a décidé d’appliquer cette nouvelle technologie lors de ses grandes compétitions, comme notamment lors de la Coupe des Confédérations de la FIFA 2013, lors de laquelle les organisateurs ont eu recours au système GoalControl utilisant des caméras dans les six stades de la compétition. La Premier Ligue anglaise sera par ailleurs le premier championnat national à introduire la technologie sur la ligne de but dès la saison 2013/14. Elle étudie actuellement la mise en œuvre du système Hawk-Eye.

Si la Premier League anglaise promet de retenir la plus grande attention, il convient de préciser que la première utilisation officielle de la technologie sur la ligne de but en Europe a en réalité eu lieu en mai 2013 lors de la Copa Amsterdam, tournoi junior qui s’est disputé dans le stade olympique d’Amsterdam. Le système GoalRef a alors été utilisé lors de tous les matches afin de s’assurer que tous les buts étaient correctement comptabilisés et de soutenir les arbitres lorsque les décisions étaient délicates. Enfin, la Fédération Néerlandaise de Football a opté pour le système Hawk-Eye – utilisant des caméras – pour tester cette nouvelle technologie lors de matches décisifs tels que des matches de barrage et d’importants matches de coupe lors des deux prochaines saisons.

Si de nombreux autres matches permettront de tester encore davantage la technologie sur la ligne de but en 2013, sa toute première utilisation en Coupe du Monde de la FIFA™ aura lieu lors de la prochaine édition, en 2014 au Brésil.