Résultats compilés de seize ans de contrôle qualité

Depuis le début du Programme Qualité de la FIFA pour les ballons en 1996, ce sont plus de 1 300 modèles de ballons qui ont été testés et certifiés FIFA APPROVED ou FIFA INSPECTED par l’EMPA.

Or, dans le cadre d’une initiative de développement des ballons de football - dans laquelle s’insère aussi notamment l’Étude de perception des joueurs menée avec l’Université de Loughborough - l’EMPA a rassemblé depuis 1996 tous les résultats des tests, les a comparés et a établi des tendances et corrélations.

Les résultats montrent que, du fait du Programme Qualité de la FIFA, la qualité des ballons testés a augmenté. Ils permettent également d’établir les endroits où des adaptations des critères de qualité pourraient être effectuées à l’avenir afin de stimuler encore davantage l’évolution qualitative et le niveau d’exigence en matière de ballons.

Quelques enseignements en bref :

·Le pourcentage de ballons qui ont été testés en suivant le protocole "FIFA-APPROVED" (le plus exigeant) demeure très élevé, bien supérieur au "FIFA-INSPECTED" (69% contre 31%). 

·Depuis 1996, le pourcentage des ballons qui ont échoué aux tests baisse continuellement (le taux d’échec aux tests "FIFA APPROVED" est ainsi passé de 56% à 34%).

·La plupart des ballons qui échouent échouent aux tests d’absorption d’eau, de rebond, de trajectoire et de sphéricité.

· L’évolution des techniques de tests a permis d’obtenir de nettes améliorations depuis 2004, même au niveau des ballons cousus de manière traditionnelle.