Un petit terrain pour un grand plaisir

"Le football unit les peuples à travers le monde, il rassemble les populations et donne le sourire. Exactement comme la musique. C’est pourquoi j’aime autant le football que la musique. Je trouve qu’ils vont très bien ensemble", expliquait la chanteuse allemande Oceana avant son concert du 18 septembre dernier dans la Fan Zone de la Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA, Azerbaïdjan 2012, soulignant ainsi le caractère exceptionnel du football.

Du 15 septembre au 13 octobre 2012, les supporters ont eu droit à une célébration unique du football, et ce non seulement dans les six stades de la Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA 2012, mais aussi sur un terrain tout particulier. Pendant 29 jours, les amoureux du ballon rond ont en effet pu vivre pleinement leur passion au cœur de la capitale Bakou.

Un petit terrain synthétique pour le plus grand plaisir des jeunes
Quand la Fan Zone du Seaside Boulevard a ouvert ses portes le 15 septembre à midi, les amateurs de football venus en nombre ont découvert un passionnant programme qui les a tenus en haleine jusqu’à 22h00, de nombreux artistes nationaux et internationaux ayant apporté leur contribution à l’ambiance festive du lieu.

Mais l’attraction principale du Seaside Boulevard était sans conteste le mini-terrain de football installé par EdelGrass, fabricant préférentiel de gazon artificiel de la FIFA. Sur une surface de 12 x 20 m, de jeunes talents et des joueurs plus expérimentés, hommes et femmes, ont pu faire montre de leur savoir-faire balle au pied en attendant le coup d’envoi des matches officiels sur l’écran géant. Et même des vedettes de la Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA sont venues essayer le petit terrain artificiel, la sélection néo-zélandaise ayant fait honneur de sa présence dans la Fan Zone pour y taper le cuir dans un somptueux décor, avec la mer Caspienne et les tours emblématiques de la ville de Bakou en toile de fond.

Un héritage pour l’Azerbaïdjan

"Je viens toujours ici avec mes petits-enfants. Ils adorent y passer des heures. La Fan Zone ne désemplit jamais et la plupart des visiteurs sont des enfants. Cela montre à quel point ils aiment passer du temps ici", confie Nazim Agayev, qui jouait lui-même au football dans sa jeunesse.

Et les jeunes Azerbaïdjanais vont pouvoir continuer à profiter d’une partie de la Fan Zone à l’issue de la Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA, puisque la FIFA et EdelGrass ont fait don du gazon artificiel à la Fédération Azérie de Football (AFFA). Les responsables de l’AFFA n’ont plus désormais qu’à décider du futur emplacement du terrain.